Les placements financiers

Dir Finance

Finance Dir - Le 6 août 2019 09:14
Mise à jour : Le 6 août 2019 09:26

5 pour 1 vote(s)

En matière de placements financiers, il n’existe ni règles ni conseils préétablis à suivre aveuglément, bien au contraire ! Ainsi, que l’on cherche à préparer sa retraite, à compléter ses revenus ou à se constituer un capital en vue d’un projet particulier, il est important d’analyser en détails les particularités et avantages de chaque produit financier et de les sélectionner en conséquence.

Les placements financiers

Sur quels critères choisir votre placement financier ?

Commençons par une vérité universelle que nul ne pourra jamais démentir : le placement financier idéal, soit celui qui garantit le meilleur rendement, sans frais, ni risques, n’existe tout simplement pas ! Il n’en est pas moins possible d'opter pour des solutions tout à fait attractives pour son budget et pour les différents projets qui peuvent aller de pair, l’important étant de savoir analyser avec précision sa situation et son objectif.

Faites le point sur votre situation personnelle et budgétaire

Vous penchez sur votre situation personnelle et budgétaire vous permet d’élargir ou non votre horizon en tant que futur investisseur.

  1. Votre capacité d’épargne

Un placement financier peut être considéré comme une charge fixe parmi les autres, notamment si vous optez pour un versement régulier. Si vos revenus sont faibles et/ou irréguliers, évitez les placements financiers trop ambitieux et qui pourraient peser sur votre budget. Cela est encore plus vrai si vous avez des personnes à charge car les aléas financiers peuvent alors être nombreux.

  1. Votre motivation en tant qu’investisseur

On considère qu’il existe trois profils principaux chez les investisseurs :

  • ceux qui souhaitent se constituer un solide capital à utiliser en cas de coups durs : dans ce cas, il est important de faire passer la sécurité avant la rentabilité et de choisir votre placement en conséquence.
  • ceux qui souhaitent transmettre un capital à leurs enfants,
  • ceux qui souhaitent réaliser un projet en particulier, comme l’achat d’un bien immobilier, par exemple : dans ce cas, il est important de vous poser la question de la durée du placement.

Connaître ses attentes et exigences : votre profil d'investisseur

L’épargne de placement est à différencier de l’épargne de précaution. Dans le cadre de la seconde, vous choisissiez de déposer de l’argent sur un livret bancaire, entre autres, afin de disposer d’une somme rassurante en cas de problème ou de dépense imprévue. L’épargne de placement, elle, est plus rentable sur le long terme mais également plus complexe et plus risquée. Elle est également régie par des conditions et modalités qu’il faut considérer à leur juste valeur avant de s’engager.

  1. La question du risque

Parler de risque, en matière de placement, revient à parler de sécurité et donc, de rendement garanti ou non. Tous les investisseurs ne sont pas prêts à voir leur mise se réduire ou même, leur échapper complètement. Si cela est votre cas, gardez-vous d’opter pour un placement trop risqué ou aux rouages trop complexes, notamment si vous êtes néophyte en matière de finances.

  1. La question du rendement

On investit toujours de l’argent avec l’espoir de voir son placement être rentabilisé. Dans le cadre d’un placement financier, on peut se retrouver face à deux systèmes différents :

  • les placements qui permettent de profiter de rémunérations régulières,
  • les placements qui permettent de gagner une somme supérieure à son investissement en cas de plus-value au moment de la vente.

Dans les deux cas, il vous faudra évidemment penser à tous les frais annexes qui peuvent exister, notamment en cas de retrait, ce qui nous amène au point suivant.

  1. La question de la disponibilité de votre argent

Lorsque vous placez votre argent sur un livret A, par exemple, vous pouvez le retirer quand bon vous semble. En cas de placement financier, le retrait partiel ou total de la somme investie n’est pas toujours immédiat, ni gratuit, une particularité dont il faudra se souvenir avant de signer.

Les différents types de placements financiers

Faites à présent le point sur les différents types de placements financiers et sur les avantages qu’ils peuvent avoir en fonction de votre profil et de vos besoins.

1. L’assurance vie

Lorsqu'ils veulent investir, les français sont très nombreux à opter pour l’immobilier. Cependant, dès qu’il est question de placements financiers, c’est vers l’assurance vie qu’ils se dirigent presque automatiquement. Elle est en effet forte de nombreux atouts et permet notamment de faire fructifier un capital déjà constitué. On peut également opter pour elle lorsque l’on souhaite construire un patrimoine pour soi ou, à terme, pour le transmettre à des descendants.

2. Les actions

Les placements en actions sont réputés comme faisant partie des plus risqués. Si cela est vrai à court comme à moyen terme, le rendement est plus élevé lorsque l’on parle d’un placement en actions sur le long terme. Si vous envisagez de vous pencher sur la question, soyez conscients qu’en bourse, rien n’est sûr et que tout fluctue. Si vous possédez des connaissances concrètes sur les marchés financiers, vous pouvez parfaitement réaliser et gérer ce type de placements seul. Vous pouvez aussi confier votre argent à des professionnels en optant pour une Sicav (société d’investissement à capital variable) ou pour un FCP (fond commun de placement).

3. Les placements d'épargne retraite

Pour compenser la baisse prévue des pensions de retraite, beaucoup de français font le choix de la retraite par capitalisation. A terme, ce placement permet donc de compléter le montant obtenu dans le cadre de la retraite par répartition.

  • le PERP : le plan d’épargne retraite populaire a été créé dans le cadre de la loi Fillon. Ouvert à tous, il peut être synonyme de placements multi-supports. Les versements sont personnalisables, c’est-à-dire libres ou bien programmés à l’avance.
  • le Contrat Madelin : il est proposé aux artisans, aux professions libérales mais également aux commerçants et aux industriels. Les modalités de versements sont plus encadrées et moins souples que dans le cadre d’un PERP mais les avantages fiscaux du contrat sont plus importants.

4. Le Plan d'épargne entreprise

Le plan d'épargne entreprise est un placement financier collectif qui offre aux salariés la possibilité d’acheter des valeurs mobilières avec l'aide de l’entreprise où ils travaillent depuis au moins trois mois. Si vous optez pour un tel placement, vous serez libre de faire des versements mais notez que dans la plupart des cas, les sommes resteront indisponibles pendant plusieurs années. 

Le 19 août 2019 07:55

You can now support the best creative talents by crowdfunding and take the initiative to push the innovation. Connect with Good Clap, the best donation website in India.Les placements financiers